Qu’est-ce que l’hébergement partagé et le VPS ?

Le coût d’achat et de maintenance d’un serveur d’hébergement web est énorme. Ces machines utilisent du matériel coûteux. De ce fait, ils ne peuvent être utilisées en dehors de l’environnement soigneusement contrôlé d’un centre de données.

Toutefois, Quel que soit votre solution d’hébergement, vous ne devez pas vous ruiner pour héberger votre site web.

Voyons comment les fournisseurs d’hébergement maintiennent leurs prix bas et comment comparer les deux types de services.

Qu’est-ce que l’hébergement partagé ?

L’hébergement partagé a permis à des milliers de personnes de tous horizons de créer leur propre site web. C’est parce qu’il est extrêmement bon marché.

Dans une configuration d’hébergement partagé, des centaines de sites web sont hébergés sur le même serveur. C’est pourquoi les fournisseurs d’hébergement ne demandent que quelques dollars par mois.

Vous et les autres personnes hébergeant votre projet sur le serveur partagé utiliserez le même matériel au même moment. En fonction de votre plan, il existe certaines limites à la puissance de calcul que vous pouvez utilise. L’équipe d’assistance de la société d’hébergement vous fera savoir si vous commencez à les dépasser.

Un serveur partagé doit être suffisamment puissant pour tenir plusieurs sites web à faible trafic en même temps. Par conséquent, si vous débutez, un plan partagé peut vous convenir.

Les débutants seront également heureux d’apprendre que les comptes partagés offrent un panneau de contrôle convivial. Vous pouvez ainsi configurer des comptes de messagerie et FTP. Vous pouvez également installer un CMS, créer et gérer des fichiers et des bases de données, et bien plus encore. Toutes ces fonctionnalités sont intégrées dans une interface utilisateur graphique (GUI) facile à utiliser, à laquelle vous pourrez accéder dès la création de votre compte.

Qu’est-ce que l’hébergement VPS ?

L’hébergement VPS consiste également à placer plusieurs comptes sur le même serveur physique. Cependant, les plans VPS sont plus chers que les plans partagés. Cela s’explique par le nombre de personnes utilisant la même machine est beaucoup plus faible.

VPS est l’abréviation de Virtual Private Server. Avec un compte VPS, vous pouvez utiliser un des serveurs virtuels exclusivement pour vous.

Un serveur virtuel est conçu pour fonctionner de la même manière qu’un serveur physique : il possède un système d’exploitation, des logiciels peuvent être installés et il a sa propre configuration matérielle.

Ils peuvent coexister avec d’autres VPS sur la même machine physique, mais votre serveur virtuel en est totalement distinct. Il dispose également de sa propre adresse IP dédiée.

En choisissant un plan VPS, vous avez une grande flexibilité dans la maintenance de vos machines virtuelles. C’est vous qui gérez votre degré d’implication selon votre disponibilité.

 

 

Il existe deux options.

Le plan VPS autogéré vous fournit une machine virtuelle en métal nu. L’hôte installe le système d’exploitation et vous fournit un accès root à celui-ci. C’est ensuite à vous d’installer et de configurer les logiciels dont vous avez besoin pour créer l’environnement que vous souhaitez.

Si vous voulez commencer à travailler sur votre site web immédiatement, un VPS géré est un bien meilleur choix. Le serveur virtuel est configuré et prêt à fournir un environnement d’hébergement pour votre site web. Une plateforme de gestion basée sur un navigateur vous donne accès à tous les outils dont vous avez besoin. Et ce, pour contrôler le serveur et les projets qui y sont hébergés.

Lorsque votre site web devient populaire et que le plan partagé avec lequel vous avez commencé devient trop petit, votre hébergeur voudra probablement vous faire passer à un compte VPS.

Hébergement mutualisé et hébergement VPS – 7 différences essentielles à connaître

Certains pensent que les deux solutions d’hébergement n’ont qu’une seule différence. Car tous les comptes sont installés sur le même serveur physique. Toutefois, ce n’est pas la seule différence.

Nous parlons de deux configurations différentes et il existe de nombreuses différences entre elles. Jetons un coup d’œil à certains d’entre eux.

Allocation des ressources

Avec un serveur partagé, les ressources sont fournies en fonction des besoins. Si l’un des sites connaît un pic de trafic, le serveur va traiter les demandes sans soucis.

Toutefois, Quand plusieurs sites Web commencent à occuper les ressources du système en même temps. Cela peut entraîner une baisse immédiate des performances et, dans les cas extrêmes, un temps d’arrêt.

La mise en place d’un VPS est différente. Vous disposez de votre propre serveur avec son propre ensemble de ressources matérielles. Par exemple, vous pouvez avoir deux cœurs de processeur, 4 Go de RAM et 20 Go d’espace disque. Et ce, pour 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

L’environnement virtuel isolé d’un VPS signifie qu’aucun autre compte hébergé sur la même machine physique. Ceci sans avoir affecté les performances de votre site web de quelque manière que ce soit.

Sécurité

Dans un environnement partagé, les titulaires de comptes se connectent au même serveur avec des identifiants de connexion différents. Les comptes sont indépendants les uns des autres et un serveur correctement configuré assure une isolation suffisante pour que, si un compte est compromis, les autres ne soient pas affectés.

Cependant, une cyberattaque qui paralyse tout un serveur partagé n’est pas inédite. Une campagne DDoS contre un site web affectera les performances de l’ensemble du serveur, et d’autres sites en souffriront inévitablement.

Avec un VPS, ce problème ne se pose pas. Car, les pirates ne peuvent pas toucher à l’infrastructure sous-jacente. Si un VPS voisin est attaqué, vous ne serez pas affecté.

Performance

La survente a toujours été un problème avec l’hébergement partagé. Certaines sociétés d’hébergement ont tendance à placer trop de comptes sur un serveur partagé. Certaines de ces entreprises le font délibérément pour maximiser leurs profits, tandis que d’autres manquent tout simplement d’expérience pour savoir où sont les limites. Mais dans les deux cas, l’effet est le même. Le serveur est surchargé et les performances de tous les utilisateurs de la machine en souffrent.

En d’autres termes, même si votre site Web affiche une vitesse adéquate pour l’instant, cela pourrait changer rapidement. Surtout si votre hôte décide d’encombrer le serveur de sites Web gourmands en ressources.

Avec un VPS, ce n’est vraiment pas un problème. Grâce aux ressources garanties, il est pratiquement impossible de surcharger la machine physique qui exécute le VPS. Vous n’avez donc pas à craindre qu’un nombre excessif de sites Web ralentissent votre serveur. La vitesse de chargement de votre projet dépendra entièrement de la façon dont vous utiliserez les ressources matérielles.

Configuration et personnalisation

Nos comptes d’hébergement mutualisé sont optimisés pour fournir tout ce dont un site Web à faible trafic a besoin. Ils sont aussi conçus pour être aussi faciles à utiliser que possible par les débutants. Ils peuvent alors être largement utilisés par des personnes sans expérience préalable en matière de développement Web.

Toutefois, si votre projet nécessite une configuration plus spécifique, le plan partagé n’est pas votre meilleure option.

Vous n’aurez qu’un accès minimal à la configuration réelle de votre compte et ne pourrez pas installer d’outils supplémentaires. Votre hôte ne sera pas non plus très enthousiaste à l’idée d’effectuer certains changements pour vous. Un environnement partagé signifie que toute configuration personnalisée sur votre compte peut affecter les autres utilisateurs du serveur. Ce n’est pas idéal si vous souhaitez assurer le bon fonctionnement de centaines de sites Web.

L’hébergement VPS vous donne beaucoup plus de liberté lorsqu’il s’agit de configurer votre environnement d’hébergement.

Si vous optez pour une solution autogérée, vous pouvez faire à peu près tout ce que vous voulez. En effet, le serveur virtuel est à votre disposition. Vous pouvez donc installer des logiciels supplémentaires, appliquer des configurations personnalisées aux paramètres du système selon vos spécifications exactes.

Même avec un VPS géré, votre hôte peut être en mesure de répondre à des demandes plus spécifiques. En raison de l’environnement séparé, toute modification apportée au serveur n’affectera pas les autres utilisateurs.

Évolutivité

Avec un compte d’hébergement partagé, il est relativement facile de débloquer les limites du plan. Mais ce style d’hébergement ne sont pas conçus pour accueillir des sites Web populaires. Si votre projet va dans la bonne direction, vous atteindrez tôt ou tard les limites de l’hébergement partagé.

Atteindre les limites du VPS sera plus difficile. Les serveurs virtuels sont configurables à l’infini, et il suffit souvent de deux clics pour ajouter ou supprimer des ressources.

L’hôte a les moyens d’ajouter du matériel à tout moment.  Pour plus de souplesse, certains fournisseurs vous permettent de changer des composants individuels. Par exemple, si votre CPU est le goulot d’étranglement, vous pouvez ajouter d’autres performances virtuelles. De cette manière, vous ne payez que les ressources dont vous avez besoin et que vous utilisez.

Service à la clientèle

Si vous avez des questions, l’équipe d’assistance technique de votre hébergeur seront en mesure de vous aider.

Avec un compte d’hébergement partagé, le nombre de choses qui peuvent mal tourner est relativement limité.  Et les outils que vous utilisez pour contrôler le service sont conçus pour être aussi conviviaux que possible. En d’autres termes, il est impossible que vous vous retrouviez dans une situation où vous ne savez pas quoi faire.

Cependant, un VPS est un environnement plus complexe avec plus d’éléments à prendre en compte. Un bon hébergeur disposera une assistance professionnelle qui pourront vous aider rapidement et efficacement si vous êtes bloqué.

Prix

L’hébergement VPS est toujours plus cher que l’hébergement partagé. Le déploiement d’un serveur virtuel est un processus plus complexe. Et sa maintenance nécessite un travail important de la part des experts techniques de l’hébergeur.

Néanmoins, les fournisseurs d’hébergement se sont efforcés de combler l’écart de prix entre ces deux services.

Quand dois-je passer de l’hébergement partagé à l’hébergement VPS ?

Votre site Web peut être ralenti pour de nombreuses raisons différentes. Le panneau de contrôle de votre plan partagé dispose probablement d’un outil qui vous indique la charge de votre compte. Si le service est fortement surchargé, vous devrez probablement passer à une solution plus puissante.

Atteindre les limites d’un plan partagé n’est pas la seule raison de passer à un VPS.

Par exemple, avec un plan partagé, vous partagez non seulement les ressources matérielles du serveur, mais aussi son adresse IP. Si un utilisateur sur le même serveur partagé envoie du spam, cette IP sera immédiatement inscrite sur une liste noire. Et tous les courriers qui en proviennent seront bloqués ou envoyés dans le dossier de courrier indésirable du destinataire.

Avec autant de personnes partageant un serveur, les chances que quelqu’un se comporte mal ne sont pas si faibles. Il est très judicieux de passer à une option VPS avec une IP dédiée.

Il existe encore de nombreuses raisons de passer à un serveur virtuel. Si vous disposez d’un budget limité, vous devriez envisager de commencer par un VPS, et non par un compte partagé.

Pendant la migration, votre domaine peut être amené à pointer vers votre ancien compte. Ainsi, vous pouvez être sûr que la migration aura lieu sans une seule seconde d’interruption.

Résumé

L’hébergement VPS ou partagé est beaucoup plus abordable que les alternatives plus coûteuses telles que les autres solutions d’hébergement. Lorsque vous choisissez un service d’hébergement pour votre projet, vous pouvez envisager ces deux options.

Bien qu’ils se ressemblent, vous devez faire une distinction claire entre les deux, car ils offrent des expériences complètement différentes. Pour choisir celui qui vous convient le mieux, vous devez vous familiariser avec leur fonctionnement et leur offre.

Questions fréquemment posées

Le VPS est-il plus rapide que l’hébergement partagé ?

Les plans d’hébergement VPS ont tendance à vous donner plus de puissance matérielle que les alternatives partagées. Plus important encore, avec un serveur virtuel, vous pouvez être sûr que les ressources seront toujours disponibles. Pour cette raison, le VPS est idéal pour l’hébergement de sites qui nécessitent des performances constantes, même avec des niveaux de trafic élevés.

L’hébergement VPS est-il meilleur ?

Un VPS est une solution adaptée. Non seulement pour les sites web qui ont plus de visiteurs, mais également ceux qui doivent assurer des performances constantes.

Quelle est la différence entre un VPS et un serveur dédié ?

Un serveur dédié vous permet de disposer d’un serveur physique entier pour vous-même. Sa puissance est inégalée, mais son coût le rend hors de portée de la plupart des propriétaires de sites web.

Un VPS est conçu pour fonctionner comme un serveur dédié normal. Il est moins puissant qu’une machine physique, mais il est également moins coûteux, plus facile à étendre et plus flexible.

Top